MARGOT

Publié le 31 Octobre 2014

L'oreille entr'attentive, le museau dans les pattes

Elle dort, pelisse grise et feu.

Une mouche imprécise patine sur la vitre...

Les moustaches s'agitent, le regard coulisse

Entre flemme et passion, l'oeil ouvert, elle hésite.

Les babines frémissent en un bruit craquelé

Mais la tête s'affaisse, les griffes se détendent

Et bien déterminées, les paupières se referment.

Des senteurs suaves montent de la cuisine...

D'un coup, le corps avide se redresse sans bruit

Sa truffe délicate aspire avec espoir.

Elle sait qu'un refus, jamais je n'oserais !

Et comment le pourrais-je figée par ses prunelles

Ne quittant pas ma main ?

Et lorsqu'avec courage, je détourne les miennes

Sa patte avec douceur se pose sur mon bras.

Je reste sans pouvoir devant toi, ma discrète.

Je cède à ta tendresse, à tes yeux mordorés

Où s'ouvre si souvent un espace secret

Et si proche à la fois.

Poème de Geneviève Denozéaz

Rédigé par Margosoti

Publié dans #LES PETITS ANIMAUX DE LA MAISON

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Annie 04/06/2015 09:39

Magnifique ces images de petite Margot chérie, et très émouvantes avec cette si belle chanson qui me rappelle tant de choses....

armelle 01/11/2014 00:00

ta video est tellement belle ,et touchante, je me permet de mettre ce commentaire

pascale 31/10/2014 21:40

emouvant!