PARACHUTE ASCENSIONNEL SUR LA MEDITERRANEE

Publié le 19 Juin 2019

Lors de nos précédentes vacances, nous étions avec Yolande et Josiane, et donc pas question de partir un après midi pour se lancer dans l'aventure du parachute ascensionnel !

Marie-Claire avait bien essayé de me convaincre, mais pas possible !

Cette année, n'étant que les deux, rien de nous retenait.... si ce n'est un peu la peur ! Mais bon, il faut savoir sortir de sa zone de confort, alors on se décide.

Il faut déjà traverser à pied le port pour se rendre à la location, puis on attend longtemps. Les filles qui réceptionnent les gens parlent de vent, de mer agitée, de personnes qui sont tombées à l'eau, tout ce qu'il faut pour se mettre en condition. Mais c'est trop tard, on a "signé".

Un bateau vient nous chercher pour nous emmener rejoindre le bateau. Effectivement il y a beaucoup de vagues et celui qui conduit fonce sans doute pour frimer, je m'accroche où je peux car je pense que le prochain rebond va me jeter dans la mer !!!

On arrive, ça bouge beaucoup et il faut enjamber pour monter sur l'autre embarcation. Des gens sont en l'air ! L'homme aux commandes nous explique comment ça se passe et nous dit que, si on ne se sent pas bien, on agite les pieds de gauche à droite et qu'il nous fera redescendre.

Ceux qui sont en l'air amorcent la descente et celui du milieu agite désespérément ses pieds... mais ne descend pas plus vite, par contre il s'écroule à l'arrivée. Un couple passe avant nous, puis c'est notre tour. 

Le vent s'est fortement levé, le moniteur nous dit que nous sommes trop légères (chic pour une fois !!!) et propose par sécurité qu'un grand homme noir et baraqué fasse le tour au milieu de nous deux. On nous met un gilet de sauvetage immense dans lequel je ne peux presque pas tourner la tête et on nous assoie sur la "plage de décolage"... puis doucement ça démarre.

En fait, c'est exactement comme être assis sur une balançoire, sauf que ça monte de plus en plus.... On n'entend plus que le bruit du vent dans les oreilles, la vue est magnifique, et si ce n'était ce gilet de sauvetage qui m'embarrasse, ce serait absolument divin.

On voit notre plage, notre immeuble, et cette belle bleue qui s'agite quelques mètres en dessous.

On descend doucement et on atterrit tant bien que mal sur le bateau, la mer étant très très agitée, ils dégringolent le parachute et nous ramène au port.

Même si j'ai eu un peu d'appréhension, j'ai vite oublié ma peur pour savourer cet instant unique et je pense que Marie-Claire était aussi ravie que moi !!! A refaire !!!

Je poste une vidéo de démonstration...

Le bleu... les vagues.... quel plaisir !

Le bleu... les vagues.... quel plaisir !

On se prépare psychologiquement !

On se prépare psychologiquement !

Nous voilà accrochées, lestées par notre grand gaillard !

Nous voilà accrochées, lestées par notre grand gaillard !

PARACHUTE ASCENSIONNEL SUR LA MEDITERRANEE
ça ne dure juste pas assez longtemps, mais le vent se levait !
ça ne dure juste pas assez longtemps, mais le vent se levait !

ça ne dure juste pas assez longtemps, mais le vent se levait !

Rédigé par Margosoti

Publié dans #VACANCES A LA MER

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article