Publié le 29 Avril 2007

Voilà le jardin le 7 août 2003, l'année où on a planté les arbustes et les rosiers,où les cyprès n'avaient pas encore eu de maladie, où le gravier était neuf et blanc....

Le troene a bien poussé, les bordures les cyprès ont disparu, l'herbe est plus dense, tout a pris du volume, même le jardin qui a doublé de surface, le kiosque s'est déplacé, tout fleuri, tout s'étale...

mais toujours !!! on y est aussi bien !!

"Ce qu'il faut chercher et trouver,

C'est la douceur sereine d'une inébranlable paix." - A. David-Neel -

Voir les commentaires

Rédigé par chaleane

Publié dans #COMME CA VIENT !!!!!!

Repost0

Publié le 28 Avril 2007

Pardon Messieurs les Instituteurs, mais quand on voit vos faciès patibulaires, on se fait tout petit en classe . Sans doute que les résultats ne pouvaient qu'être bons.

Il s'agit d'une photo de classe de mon père, prise en 1937 !!! Il a quand même fait quelques études et s'en est bien remis !!!

Voir les commentaires

Rédigé par chaleane

Publié dans #UN PEU DE TOUT POUR TOUT ...

Repost0

Publié le 28 Avril 2007

"Elle avait des jambes comme des poteaux laids. Tout le monde l'appelait Perrette, allez savoir pourquoi ??" - Christian Poslaniec - La Poésie comique -

Voir les commentaires

Publié dans #HUMOUR

Repost0

Publié le 23 Avril 2007

"Ce qui sauve, c'est de faire un pas. Encore un pas. C'est toujours le même pas que l'on recommence" - St Exupéry (Terre des Hommes) -

"Pour la marche, le plus beau chapeau du monde ne vaut pas une bonne paire de chaussures" - Pierre Dac -

"Mon pied droit est jaloux de mon pied gauche. Quand j'avance l'un, l'autre veut le dépasser. Et moi, comme un imbécile, je marche !!! " - Raymond Devos -

"Se limiter à marcher sur les sentiers battus équivaud à refuser d'avancer" - inconnu -

"Un pas à la fois me suffit" - Gandhi -

"On ne peut marcher en regardant les étoiles... lorsqu'on a une pierre dans son soulier" - Félix Leclerc -

"Ne jamais se hâter, ni tarder !" - Marc Aurèle -

Et de Coluche... "Pire qu'une pierre dans la chaussure est un grain de sable dans une capote" !!

 

Bonne journée !!!

 

Voir les commentaires

Rédigé par chaleane

Publié dans #CITATIONS

Repost0

Publié le 18 Avril 2007

   LES TULIPES DU JARDIN

"Satisfaire ses besoins spirituels apporte souvent le réconfort. Lorsque la vie vous malmène, puisez force et inspiration dans la beauté de la nature !"

"A  trop s'accrocher au superflu, le nécessaire fait défaut"

"Rêve de grandes choses : cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites"

"La victoire sur soi est la plus grande des victoires"

 

Voir les commentaires

Rédigé par chaleane

Publié dans #CITATIONS

Repost0

Publié le 17 Avril 2007

Il est urgent de me venir en aide, je suis débordée de travail, je croule sous le stress !!

Vite vite faites quelque chose pour moi !!!

 

Voir les commentaires

Rédigé par MARTINE

Publié dans #LES PETITS ANIMAUX DE LA MAISON

Repost0

Publié le 11 Avril 2007

C'est alors qu'apparut le renard :

- bonjour, dit le Renard;

- Bonjour, répondit poliment le petit prince, qui se retourna mais ne vit rien.

- Je suis là, dit la voix, sous le pommier...

- Qui es-tu ? dit le petit Prince, tu es bien joli..

- Je suis un renard, dit le renard.

(mais le renard ne peut jouer avec le petit Prince car il n'est pas apprivoisé).

.......

- S'il te plaît... apprivoise-moi, dit-il !

- Je veux bien, répondit le petit prince, mais je n'ai pas beaucoup de temps. J'ai des amis à découvrir et beaucoup de choses à connaître.

- On ne connaît que les choses que l'on apprivoise, dit le renard. Les Hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis. Si tu veux un ami, apprivoise-moi !

- Que faut-il faire ? dit le petit Prince.

- Il faut être très patient, répondit le renard. Tu t'assoiras d'abord un peu loin de moi, comme ça, dans l'herbe. Je te regarderai du coin de l'oeil et tu ne diras rien. Le langage est source de malentendus. mais, chaque jour, tu pourras t'asseoir un peu plus près...

Le lendemain revint le petit prince.

- Il eût mieux valu revenir à la même heure, dit le renard. Si tu viens, par exemple, à quatre heures de l'après-midi, dès trois heures je commencerai d'être heureux. Plus l'heure avancera, plus je me sentirai heureux. A quatre heures, déjà, je m'agiterai et m'inquiéterai ; je découvrirai le prix du bonheur ! Mais si tu viens n'importe quand, je ne saurai jamais à quelle heure m'habiller le coeur.. il faut des rites.

......

Le petit prince s'en fut revoir les roses :

- Vous n'êtes pas du tout semblables à ma rose, vous n'êtes rien encore, leur dit-il. Personne ne vous a apprivoisées et vous n'avez apprivoisé personne. Vous êtes comme était mon renard. Ce n'était qu'un renard semblable à cent mille autres. Mais j'en ai fait mon ami, et il est maintenant unique au monde.

.....

- Adieu, dit il...

- Adieu, dit le renard. Voici mon secret : Il est très simple : on ne voit bien qu'avec le coeur. L'essentiel est invisible pour les yeux.

Les hommes ont oublié cette vérité, mais tu ne dois pas l'oublier. Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé !!!!

Voir les commentaires

Rédigé par ST EXUPERY

Publié dans #EXTRAITS DE LIVRES

Repost0

Publié le 11 Avril 2007

Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence.

Trop est pire que peu !

En atteignant le but, on a perdu tout le reste !

Le sac des désirs n'a pas de fond.

Une rencontre n'est que le début d'une séparation.

Si tu es pressé, fais un détour.

La vie est une bougie dans le vent.

Apprends la sagesse dans la sottise des autres.

Le malheur peut être un pont vers le bonheur.

L'espace d'une vie est le même, qu'on le passe en chantant ou en pleurant.

Le clou qui dépasse appelle le marteau.

Le scorpion pique celui qui l'aide à sortir du feu !

Voir les commentaires

Rédigé par INCONUS

Publié dans #PROVERBES

Repost0

Publié le 4 Avril 2007

Un papa fait réciter à son fils, dix ans, sa leçon d'histoire :

- dans quelle ville siège le parlement Européen ?

- Heu..., à Francfort, répond le petit garçon.

Son père lui fait les gros yeux et aussitôt le gamin se reprend :

- Ah non !! à Strasbourg. Je me suis trompé de saucisses !!

Voir les commentaires

Rédigé par chaleane

Publié dans #HISTOILES DROLES

Repost0

Publié le 1 Avril 2007

Avec Katherine Pancol, tout a commencé pour moi avec ce livre que j'ai lu pour la première fois en juillet 1996 ! Je l'ai relu deux fois depuis, ce qui est rare pour moi !

Ensuite j'ai plongé dans "Scarlett si possible", "Les hommes cruels ne courent pas les rues" "Une si belle image - un livre sur la vie de Jackie Kennedy"... etc... et surtout "Moi d'abord"... et cet été "Les crocodiles ont les yeux jaunes" !

le résumé de "Vu de l'Extérieur" ..."Le dimanche, Doudou retourne à Verny. Elle se cache derrière la grille de la maison et elle les regarde. Elle regarde ses enfants. Pourquoi ne vit-elle plus avec eux ? Pourquoi est-elle partie un soir en les abandonnant ? A cause de Christian ? De Guillaume ? Ou de la vie avec André, leur père ? Un jour, ils sauront. Ce sera peut-être tard, très tard, dans longtemps. Ils seront assez grands pour comprendre comment elle les aimait terriblement, comme elle a aimé Christian pour toujours, Guillaume, juste en passant, André de moins en moins souvent. Ils mesureront le mal, tout le mal qu'elle avait pour s'y retrouver. Chaque fois, tout arrivait trop tôt, trop vite, ou trop fort. Christian, Guillaume, André, d'autres, tous la racontent à leur façon. Ce n'est jamais la même histoire, la même version, jamais la même Doudou. Mais c'est toujours elle, pour elle et à cause d'elle".

C'est une histoire difficile et forte, une vie de femme d'aujourd'hui.. et vu de l'extérieur, on ne peut pas comprendre ce qu'elle a fait.. et pourtant...

 

Voir les commentaires

Rédigé par chaleane

Publié dans #EXTRAITS DE LIVRES

Repost0