Publié le 10 Septembre 2009

L'Etoile Jaune
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Chantal Guillot
 
Présentation
Adam et Arielle coulent des jours heureux entourés de leur quatre filles et de la gouvernante Ada.Toute la famille se prépare à la bat-mitzva d'Héléna, leur fille aînée...Quand la guerre éclate suivie de la débâcle générale.Des voisins jaloux et envieux, épient la vie de cette famille unie dont le destin bascule en peu de temps.Bientôt, ils sont séparés par la cruauté de la guerre, chacun dans sa souffrance garde en lui, l'espoir de retrouver la liberté qui le guidera vers la lumière.
Extrait du livre
" La nuit est calme, le silence presque pesant, quand tout à coup on entend devant la maison des portières claquer, des voix crier, des coups violents porter sur le portail devant la maison."Ouvrez, police!!"Arielle et Adam sont figés dans leur lit et n'osent plus bouger, ils ont bien entendu, mais cet instant de peur reste en suspens dans le temps... Au bout de quelques minutes, Adam se décide à descendre pour voir ce qui se passe.Il ouvre la porte, et est bien obligé de constater que tout ce vacarme s'adresse à eux.Il se dirige vers le portail qu'il ouvre.Un homme s'adresse à lui." Police, laissez-nous entrer!!".



Mon amie Chantal publie son troisième livre... je connaissais les deux précédents avant leur publication, je découvre complètement celui-ci ! alors je suis impatiente de le lire, j'espère que vous en ferez autant !!!

Bravo Chantal !!!

Voir les commentaires

Publié dans #EXTRAITS DE LIVRES

Repost0

Publié le 9 Septembre 2009



 

Il y a un peu plus de six ans, Caroline avait reçu en cadeau un petit lapin nain tout blanc et tout mignon. Quelque temps plus tard, elle était tombée en arrêt devant un autre petit lapin, bélier nain, c'est à dire d'une taille moyenne, tout gris, avec les oreilles tombantes. Les deux lapins furent donc réunis, nous pensions que le blanc était la femelle et l'autre le mâle.

Pour qu'ils puissent s'ébattre à l'air libre, nous leur avions installé un parc dans le jardin, et le responsable du magasin d'animaux nous avait vendu une sorte de filet pour protéger le parc, Bien mauvaise idée, un jour où nous avions choisi de les sortir, on découvrit le petit lapin blanc empêtré dans le filet, mort étranglé.

Aussitôt, nous avions ramené l'autre lapin dans la cage à l'intérieur de la maison, et ne voulions plus le mettre dehors. Quelques jours après, le voilà qui s'arrache les poils,,, comportement bizarre que nous avions mis sur le compte du désespoir,,, mais le lendemain, dans la cage, il y avait un nid et cinq minuscules bébés, quatre blancs et un gris. Oh surprise, celui qu'on croyait être le mâle était en fait une femelle qui venait de nous offrir une jolie portée.

Ce furent des moments délicieux, cinq petits lapins qui grandissaient dans la cuisine, qui courraient partout, et en prime, Margosoti, bébé chien, qui venait d'arriver et jouait avec eux. Mais ils grandissaient et pour moi, il n'était pas question de garder tout ce petit monde que nous allâmes donc déposer chez le marchand d'animaux afin qu'il les vende.

Un mois passa,,, c'était un dimanche triste, froid et pluvieux, la lapine était mal, le vétérinaire pas très optimiste,, et le soir, elle était morte au grand désespoir de Caroline.

Dans les jours qui suivirent, je passais parfois au magasin pour constater que les quatre petits lapins blancs étaient déjà vendus, le petit gris toujours là,,, et je me retenais de ne pas le reprendre. Une semaine, deux,,, et j'y pensais beaucoup. Puis un lundi matin, je me décidai et envoyai Caroline voir s'il était vendu en lui disant de le ramener s'il était encore au magasin car ce serait là un signe du destin.

Et elle revient avec lui,,, qui reprit sa place dans la cuisine, auprès de Margosoti, Ginette et Bali le chat,,, ce qui donna droit à de belles parties de jeux entre trois races d'animaux qui s'entendaient fort bien. C'était un réel bonheur de les voir évoluer ensemble.

L'été, Lapin avait droit à ses sorties dans son parc où il nous faisait de grandes courses dans tous les sens, trop heureux de se dégourdir les pattes. L'hiver, il restait dans la maison, calme et mignon, notre Lapin'perlinpinpin.

La vie est faite de petits bonheurs, et aussi de petits chagrins qu'on ne peut dire à tout le monde car cela paraît dérisoire parfois,,,

Ce soir, j'ai trouvé petit lapin mort dans sa cage,,,nous venons de l'enterrer dans le jardin, petite bestiole insignifiante pour tous, petit bonheur pour nous, notre lapinus discret que nous aimions bien.

Et si je pleure le petit lapin, il ne faut pas sourire ni se moquer, il faisait partie de ce petit monde heureux, de ces animaux qui partagent notre vie juste pour le bonheur, ces petites bestioles qui ne nous font pleurer que lorsqu'elles nous quittent.,,

J'aurais du écrire de jolies choses gaies ce 9 septembre 2009 puisque ma Clarinette, ma dernière petite chienne, a eu deux ans aujourd'hui,,, le temps passe tellement vite et la vie des petits animaux est si courte dans la notre,,,


 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 1 Septembre 2009



C'est aujourd'hui le 1er septembre ... encore un !!! toute l'année, nous entendons Josiane nous dire qu'elle se marie demain, ou le 1er septembre !! Lorsqu'elle nous a annoncé hier soir qu'elle se mariait demain, david et moi avons éclaté de rire parce que effectivement, c'est le 1er septembre !!
Il y a huit ans, elle venait d'arriver à la maison, et nous avions organisé une grande réunion d'amis pour fêter ce fameux 1er septembre... déjà huit ans qu'elle partage notre vie avec ses manies, ses tocs, son mariage, ses envies, son appétit, sa joie de vivre ou son museau de gros bouledogue malgracieux lorsque je la contrarie !!
Elle vieilli gentiment et agréablement, en pleine forme, heureuse...
Le chromosome qu'elle a en plus, c'est bien celui de l'amour car elle nous étouffe de baisers et de calins dès qu'elle peut !
Je songe à écrire le dictionnaire "Pouett" car nous et notre entourage sommes fortement marqués par toutes ces expressions qui nous amusent tellement, ces mimiques que l'on reproduit dans même y prêter attention et qui font que parfois, les gens autour semblent un peu surpris !! on oublie que tout le monde ne connait pas le langage Pouett !!
Joyeux mariage, petite Josinette, reste bien dans tes rêves de robes blanches, de fleurs dans les cheveux, de pot au feu (et oui, c'est le menu), de gateau d'ananas et de cerise dessus !!!

Joyeux premier septembre à tous !!

Voir les commentaires

Publié dans #MESSAGES

Repost0