Publié le 11 Octobre 2009



Ma fille mon enfant, je vois venir le temps... où tu vas me quitter...
pour changer de maison, pour changer de saison, pour changer d'habitudes...

Ma fille mon enfant...
combien de fois t'ais-je chanté cette chanson en riant... combien de fois as tu plaisanté en l'entendant, en me la chantant aussi....

Ma fille mon enfant,
il est venu ce temps où tu vas me quitter... où déjà, tu as changé de maison... et donc d'habitudes !!!
Tu sais combien je le redoutais ce temps, qui fermerait la porte de ton enfance, ce temps où tu deviendrais une femme et où tu partirais bâtir ta vie loin de moi....

Et voilà, nous avons passé ce cap.. tout va bien, tout est lumineux !!!

Celui qui t'a enlevé à moi est tellement attentif, délicieux et gentil que je n'ai pas peur... ce n'est pas une fille qui part, c'est un fils qui arrive... et même si nous ne vivons plus dans la même maison, nous sommes proches, nous nous parlons presque aussi souvent qu'auparavant et tout va bien !!!

Je te dédie cette chanson, tu sais que je ne l'écoute jamais sans une petite larme au coin des yeux !!!

Je vous souhaite de rester longtemps, longtemps sur votre joli tapis volant, avec tout ce bonheur qui flotte autour de vous et que vous répandez à chacun de vos passages, avec ce bel amour tout neuf qui vous illumine !! Et je vous remercie pour les projets, les rêves, les belles nouvelles... pour tout ce qui se prépare !!!

Voir les commentaires

Publié dans #VIDEOS

Repost0

Publié le 4 Octobre 2009


"Vu de l'Hotel Dieu"

 

Un samedi pas comme les autres,,,

Hier, Didier, mon compagnon a été « réquisitionné » par David, mon fils, pour aller l'aider à faire un peu de mécanique sur le vieux camion entreposé à l'écluse, dont la saison se termine,, en fait, il s'est retrouvé à démonter le chapiteau, à charger le matériel, et à ranger tout ce qui a contribué au bon déroulement de l'activité de cette période estivale 2009 !

Ma petite belle-fille et moi avions décidé de faire nos courses « en gros » dans une grande surface pour professionnels, ce qui nous a occupées une bonne partie de la matinée,,, entre les trajets, les courses, le retour, le partage,,, deux petites femmes laborieuses !! et ensuite, nous avons emmené le pique nique à partager avec nos deux hommes courageux qui avaient bien besoin de réconfort.

David nous dit que le pédalo qu'il louait à ses clients devait être emmené dans un camping à des kilomètres de là et que le mieux était de s'y rendre par la rivière. Aussitôt, nous embarquons, Manue, les petits chiens, et moi sans trop savoir le temps et la distance à parcourir. Beaux paysages, calme,,, mais aussi grands moments de solitude à chaque virage de la rivière, sans jamais à l'horizon de camping, de maisons, ou simplement de signe de vie. Alors nous avons pédalé à bonne cadence, sachant que les soirées sont fraîches et qu'on ne se voyait pas vraiment sur la rivière à pédaler à la tombée de la nuit !! Et enfin, le camping en vue, après deux heures de pédalo !! très bon pour les cuisses et les abdos. On se félicite ce dimanche de n'avoir même pas de courbature !! A refaire donc l'été prochain !!!

Je rentre à la maison et j'attends mon amoureux qui revient vers dix-neuf heures trente pour prendre une douche rapide, et,,, pas le temps de dîner, nous avons réservé des places pour un spectacle à l'Hotel Dieu, un musée non loin de chez nous. Je vois bien à son expression qu'il préférerait rester à la maison, calé sur le canapé devant la télévision,,, il fait froid, il est fatigué,,, Je plaisante en lui disant qu'il y a une émission de Patrick Sébastien à la télé, et comme il n'apprécie pas vraiment ce présentateur, il ne doit pas regretter. Il soupire,,, pas le temps de manger en plus,,, Nous voilà partis avec Josiane au spectacle.

« Du chant grégorien à la musique polyphonique d'aujourd'hui »,,, des gens très talentueux, un chef de groupe à la culture impressionnante, une soprano magnifique,, mais voilà, pas vraiment notre style de musique. Nous sommes très bien placés, face aux musiciens et chanteurs. Je vois Didier, l'air très songeur et j'imagine ce qui lui passe par la tête,,, et j'imagine aussi que Manue et David nous voient, sachant quelle a été notre journée,,, et qu'ils se sont moqué de Didier lorsqu'il a annoncé que nous sortions, et puis à ce moment-là, Josiane réclame Georges Brassens,, Me voilà prise d'un fou rire que je contiens du mieux possible en cachant mon visage sous ma main, ce qui a pour effet de déclencher mes larmes,,, et lorsque mon regard croise celui de Didier, nous avons toutes les peines du monde à nous retenir. Les gens autour peuvent supposer que les chants grégoriens provoquent en moi une véritable émotion, jusqu'aux larmes !!

Entre Josiane qui me dit qu'elle a de jolies mains, ensuite qu'elle veut aller chanter aussi, qui commente l'attitude des musiciens à sa manière, entre Didier qui pour une fois, rêve de regarder Sébastien à la télé, entre le chef d'orchestre qui a du mal à gérer ses documents qui finissent tous à terre, les uns après les autres, et dans lesquels il donne des petits coups de pied pour les réunir,,, entre les bruits de mon ventre vide qui crie famine,,, je passe la soirée à contenir le rire qui me gagne,,,

Nous rentrons finalement fatigués, affamés, transis,,, mais ravis et joyeux !!

 

 

Voir les commentaires

Publié dans #COMME CA VIENT !!!!!!

Repost0